Presses universitaires Namur

https://www.pun.be/fr/livre/?GCOI=99993106416520
Dynamique de population du gardon en Meuse namuroise après arrêt des repeuplements
Titre Dynamique de population du gardon en Meuse namuroise après arrêt des repeuplements
Édition Première édition
Auteurs Jean-Claude Micha, Geoffroy Evrard
Éditeur Presses universitaires de Namur
BISAC Classifications thématiques SCI000000 SCIENCE
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3051 SCIENCES FONDAMENTALES
Date de première publication du titre 2003


Support Livre broché
Nb de pages 32 p.
ISBN-10 2870374100
ISBN-13 9782870374108
Référence 2870374100
Année de publication 2003
Nombre de pages de contenu principal 32
Format 21 x 29,6 x 3 cm
Poids 130 gr
 

Description

Depuis sa création en 1974, l'Unité d'Ecologie des Eaux Douces, devenue récemment l'Unité de Recherches en Biologie des Organismes (U.R.B.O), s'intéresse, entre autre, à l'étude des milieux aquatiques et au développement durable de ceux-ci. Des travaux de recherche se sont focalisés sur la Meuse et plus particulièrement sur l'une de ses principales populations ichtyologiques : le gardon.
Cette espèce abondante dans de nombreux cours d'eau de Wallonie, et très prisée de nombreux pêcheurs, a fait l'objet de repeuplements importants, en rivière comme en lacs de barrage.
Toutefois, suite à une première étude des caractéristiques de la population de gardons en Haute-Meuse, les rempoissonnements de cette espèce furent suspendus, à titre expérimental, entre Namur et la frontière française dès 1995.
Mais l'inquiétude des pêcheurs de gardons était grande de voir le stock mosan s'effondrer. Il fallait donc vérifier quelques années après cet arrêt des repeuplements que l'espèce était toujours abondante et disponible pour la pêche.
Cet ouvrage présente donc le travail effectué par l'U.R.B.O. pour préciser les paramètres de densité, biomase, croissance, mortalité naturelle et par pêche, ainsi que l'étude du niveau d'exploitation par les pêcheurs à la ligne. Les résultats indiquent clairement que les populations de gardons sont naturellement capables de faire face aux diverses causes de mortalité et que leur haute résilience suffit à maintenir leur stock à un bon niveau.
Ce document s'adresse à un large public. Que vous soyez pêcheurs, gestionnaires de milieux aquatiques, enseignants, riverains ou scientifiques, vous trouverez les informations nécessaires à la mise en place d'une gestion plus écologique des milieux aquatiques.