Presses universitaires Namur

https://www.pun.be/fr/livre/?GCOI=99993100081180
La question de l'identité et de la formation culturelles du corps enseignant
Titre La question de l'identité et de la formation culturelles du corps enseignant
Contributions de Marie-Sylvie Claude, Marlène Lebrun, Jean-Louis Dumortier, François Joliat, Pascal Terrien, Yves Reuter, Philippe Meirieu
Collection Diptyque
Éditeur Presses universitaires de Namur
BISAC Classifications thématiques EDU000000 EDUCATION
EDU059000 EDUCATION / Teacher & Student Mentoring
EDU029000 EDUCATION / Teaching Methods & Materials
Public visé 05 Enseignement supérieur
06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3080 SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES, LETTRES
3146 Lettres et Sciences du langage
Date de première publication du titre 31 mars 2021


Support Livre broché
Nb de pages
Details de produit 1
ISBN-10 2390291309
ISBN-13 9782390291305
Référence 978-2-39029-130-5
Date de publication 31 mars 2021
Nombre absolu de pages 177
Format 16 x 24 cm
Prix 17,00 €
 

Description

Cet ouvrage est le fruit d'échanges et de réflexions autour de la question de l’identité et de la formation culturelles du corps enseignant d’hier et d’aujourd’hui. Alors que la formation professionnelle des enseignant.e.s devient de plus en plus techniciste et inféodée à des problèmes de rentabilité, les contributions interrogent la place et le rôle de la culture dans la formation et, peu ou prou corrélativement, l’identité professionnelle du corps enseignant pour laquelle Philippe Meirieu parle de « continent englouti » dans une perspective historique. Les chercheur.e.s, Yves Reuter, Jean-Louis Dumortier, Marie-Sylvie Claude, Pascal Terrien, François Joliat et Marlène Lebrun conjuguent leurs réflexions à partir de champs différents qui gagnent à être croisés : la didactique du français et de la littérature, la didactique de la musique, les sciences de l’éducation et la pédagogie. Puisse cet ouvrage collectif ouvrir la voie à des recherches et des pratiques qui éclairent et outillent les décideurs afin qu’ils questionnent la place et le rôle de la culture dans une formation professionnelle plus humaniste qui fasse des enseignant.e.s du XXIe des créateurs d’humanité.