Sciences et théologie

Sciences et théologie

Les figures d'un dialogue
Presses universitaires de Namur | Connaître et croire n° 3


L'auteur relance une question épineuse, osant la rencontre des sciences et de la théologie. Il démontre, en particulier, qu’une théologie de la création n’implique en rien de renoncer à la rigueur et aux résultats des investigations scientifiques.

Dominique Lambert

Marié et père de deux enfants, Dominique Lambert est professeur à l'Université de Namur et au Séminaire Notre-Dame de Namur. Docteur en philosophie et en sciences physiques, il est membre de l’Académie royale de Belgique (Classe des sciences). En 1999, conjointement avec l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet, il a reçu le Prix Lemaître, en récom- pense de ses travaux sur les écrits scientifiques et religieux de Mgr Georges Lemaître, et, en 2000, le Prix de la European Society for the Study of Science and Theology. Auteur de nombreuses publications, aussi bien en sciences exactes qu’en histoire des sciences et en philosophie, il s’est beau- coup intéressé aux rapports entre science et foi. Parmi ses publications, on retiendra : Sciences et Théologie, les figures d’un dialogue (Éditions Lessius et PUN, 1999) ; avec Valérie Paul-Boncour, Scientifique et Croyant (Éditions de l’Emmanuel, 2011) ; avec Jacques Reisse, Charles Darwin et Georges Lemaître, une improbable mais passionnante rencontre (Académie royale de Belgique, 2008) ; L’itinéraire spirituel de Georges Lemaître (Lessius, 2007) ; avec René Rezsöhazy, Comment les pattes viennent au serpent : Essai sur l’étonnante plasticité du vivant (Flammarion, 2004) ; et The Atom of the Universe. The Life and Work of Georges Lemaître (Preface by P. J. E. Peebles, Nobel Prize, Kracow, Copernicus Center Press, 2015).



Un pape et ses images
Pie XII, entre silences et discours
Laura Rizzerio,Mgr Jean-Pierre Delville, Jean-Dominique Durand, Muriel Guittat-Naudin, André Haquin, Dominique Lambert
Aujourd'hui, le simple fait d’évoquer la figure de Pie XII conduit souvent à déclencher des réactions épidermiques. Ne serait-il pas l’exemple même du conservatisme théologique ? L’ennemi de la recherche et de l’évolution ? Il convient d’affronter ces questions en leur donnant une réponse fondée sur des bases historiques rigoureuses.


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Une pensée de l'écart et de la fête
Hommage à Georges Thill
Le parcours et l'engagement d’un scientifique et intellectuel au service du co–développement durable.









Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Connaître et croire