Les fables à l'école du XXIe siècle

Les fables à l'école du XXIe siècle

Quelles perspectives didactiques ?
Presses universitaires de Namur | Diptyque n° 31


Cet ouvrage vise à déterminer comment et pourquoi ce genre est configuré, scolarisé, transposé par l'école au XXIe siècle. Les différentes contributions ici rassemblées interrogent ainsi la place des fables à l'école, en contexte francophone (France et Belgique francophone), leur rôle, les enjeux qui leur sont assignés et les modalités de leur enseignement ou transmission. En effet, si les fables sont présentes dans de nombreux pays, à différents niveaux scolaires et dans presque toutes les filières, c’est qu’elles répondent à des finalités variées, qui vont de l’éducation morale à la formation littéraire. Le choix des fables comme objet de recherche commun permet dès lors de s’interroger sur les liens que la littérature patrimoniale entretient avec les valeurs et les apprentissages scolaires, sur l’existence ou non de ces liens dans des contextes divers, mais également d’observer les processus de patrimonialisation par l’école – et ce d’autant que les fables appartiennent à notre patrimoine tout autant qu’elles contribuent à l’alimenter, sous leur forme classique ou de manière plus détournée.

Cet ouvrage constitue une partie des actes du colloque international organisé par le réseau HÉLICE (Histoire de l’Enseignement de la Littérature : Comparaison Européenne) en novembre 2013 à l’Université de Bordeaux, sur le thème « Les fables à l’école (XIXe-XXIe siècles) : un patrimoine européen ? ».

Ce volume est publié sous la direction de Nathalie Denizot, maitresse de conférences en sciences de l’éducation (didactique du français) à l’Université de Cergy-Pontoise et membre du laboratoire Éma (ÉA 4507), Jean-Louis Dufays, professeur à l’Université catholique de Louvain et directeur du Centre de recherche interdisciplinaire sur les pratiques enseignantes et les disciplines scolaires (CRIPEDIS) et Dominique Ulma, maitresse de conférences en sciences du langage et didactique des langues à l’Université d’Angers et membre du Laboratoire Ligérien de Linguistique (UMR-CNRS 7270).

Gersende Plissonneau


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :




Les formes plurielles des écritures de la réception
Volume II : Affects et temporalités
Les textes de cet ouvrage en deux volumes apportent des éclairages multiples et complémentaires à ces questions sensibles de la réception des textes littéraires, de la trace laissée du souvenir de lecture et des modes d'expression du texte du lecteur.



Etre et devenir lecteur(s) de poèmes
De la poésie patrimoniale au numérique



Enseigner le lexique
Pourquoi le lexique échappe-t-il de manière si persistante à une réflexion didactique un tant soit peu intégrative et progressive, au profit d'études et de propositions souvent limitées, disparates ou incidentes ? L'une des raisons que l’on peut...









Nous Vous Suggérons Aussi

Une Formation littéraire malgré tout
Enseigner la littérature dans les classes "difficiles". Echos du colloque d'octobre 2005 à Aix-en-Provence

Collection

Diptyque

Sujets

Pédagogie : Didactique du français