Nerval et l’opéra-comique

Nerval et l’opéra-comique

Le dossier des Monténégrins
Michel Brix, Jean-Claude Yon
Presses universitaires de Namur | Études nervaliennes et romantiques n° 13


La création des Monténégrins au théâtre de l’Opéra-Comique, le 31 mars 1849, ouvre la deuxième partie de la carrière théâtrale de Nerval, dont le nom n’avait plus eu les honneurs de la scène depuis Léo Burckart, en 1839. Sur la route des Monténégrins se sont dressés des obstacles nombreux, exemplaires du guignon qui a accablé Nerval dans toutes ses entreprises dramatiques. Les péripéties de cette odyssée, qui pourraient fournir la matière d’un roman, ont notamment conduit l’auteur et ses collaborateurs à rédiger deux versions passablement différentes de leur ouvrage. S’appuyant sur des sources inédites, le présent volume des « Études nervaliennes et romantiques » éclaire la genèse particulièrement complexe des Monténégrins et propose une édition commentée des deux versions de la pièce. Publiées sous l’égide du Centre de Recherches Nerval des Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, à Namur, les « Études nervaliennes et romantiques » accompagnent les OEuvres complètes de Gérard de Nerval, édition chronologique qui a rendu à l’écrivain sa cohérence et s’est achevée en trois volumes dans la
« Bibliothèque de la Pléiade ».

Publier un commentaire sur cet ouvrage
 
Votre e-mail :
Votre nom :
Commentaire :
 



Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Études nervaliennes et romantiques