Etre et devenir lecteur(s) de poèmes

Etre et devenir lecteur(s) de poèmes

De la poésie patrimoniale au numérique
Coordination éditoriale de Christine Boutevin, Nathalie Brillant Rannou, Magali Brunel
Contributions de Hervé Bougel, Christine Boutevin, Nathalie Brillant Rannou, Magali Brunel, Judith Émery-Bruneau, Fred Griot, François Le Goff, Jean-François Massol, Sylviane Médard-Ghimire, Françoise Morvan, Isabelle Olivier, Gersende Plissonneau
Presses universitaires de Namur | Diptyque n° 32


Comment lit-on spécifiquement un poème ? En quoi consiste la réception des œuvres poétiques ? Comment former les lecteurs à cette expérience, depuis l'école jusqu'à l’université ? Telles sont les questions que pose cet ouvrage issu du travail mené dans le cadre du séminaire Enseigner le Théâtre et la Poésie d’Aujourd’hui de l’UMR Litt&Arts (Litextra) de Grenoble où depuis 2012, poètes, éditeurs, médiateurs, chercheurs et enseignants font le pari qu’une rencontre féconde entre le poème et le sujet lecteur est possible. Mais cela suppose que le récepteur soit reconnu comme une personne, avec ses émotions, sa culture, ses connaissances, son histoire, ses points de vue.
Les contributeurs interrogent ici des corpus variés, de Verlaine à la poésie numérique, des œuvres écrites et des productions orales, ainsi que des pratiques effectives de classes diverses. Ils proposent également un éclairage sur des dispositifs particuliers visant l’accès à l’expérience poétique d’un plus grand nombre de lecteurs.
Enfin, cette publication donne la parole à des poètes, une traductrice, un éditeur, une parole qui dans ses singularités offre un écho de premier ordre aux préoccupations d’une didactique en plein devenir.

Nathalie Brillant Rannou


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Les formes plurielles des écritures de la réception
Volume II : Affects et temporalités
Les textes de cet ouvrage en deux volumes apportent des éclairages multiples et complémentaires à ces questions sensibles de la réception des textes littéraires, de la trace laissée du souvenir de lecture et des modes d'expression du texte du lecteur.