Littérature de l'altérité, altérités de la littérature

Littérature de l'altérité, altérités de la littérature

Moi, nous, les autres, le monde
Presses universitaires de Namur | Diptyque n° 41


Dans la lignée des études sur la réception, les chercheurs en didactique de la littérature se sont interrogés sur les processus d'appropriation d’une œuvre littéraire, en particulier les mécanismes de projection du lecteur. Comment, dans la diversité des contextes scolaires et universitaires, mobiliser le potentiel de sujet lecteur de chacun ? Comment concilier la littérature comme lieu de construction de savoirs, d’expériences de soi et du monde, et les exigences institutionnelles qui raisonnent en termes d’évaluation ? Dans ce contexte où l’élève a tendance à se positionner en termes de légitimité — et souvent d’illégitimité — vis-à-vis de pratiques sociales de référence, comment faire en sorte que la littérature demeure un lieu de découverte de soi, de questionnement ouvert, de confrontation entre soi et le monde, d’appréhension de l’altérité dans toute sa dialectique complexe ? Ces actes des « 18èmes Rencontres des chercheurs en didactique de la littérature » s’interrogent ainsi sur la manière dont le lecteur littéraire, en contextes scolaire et universitaire, met à l’épreuve le concept d’altérité, dans ses dimensions conjointement anthropologiques, philosophiques et sociologiques.

Isabelle De Peretti

Isabelle De Peretti est Professeure des Universités en Didactique du français et de la littérature à l'INSPE de Lille Hauts de France et fait partie du laboratoire « Texte et Cultures » EA4028/Université d’Artois. Ses travaux, inscrits principalement dans le champ de la didactique de la littérature, portent sur l’enseignement et la réception par les élèves de corpus patrimoniaux et contemporains, sur l’analyse des pratiques professorales et sur la formation des enseignants. Une partie importante de ceux-ci a trait au théâtre dans l’institution scolaire, abordé dans des recherches de type descriptif, historique, herméneutique, ou quasi expérimental (dans le premier degré, notamment en fin d’école élémentaire, et le second degré, principalement au lycée). Ses travaux abordent notamment le rôle des mises en jeu dans l’approche du théâtre, en interaction avec la lecture et la réception des spectacles.


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Enseigner la littérature en dialogue avec les arts
Confrontations, échanges et articulations entre approches didactiques



Les Patrimoines littéraires à l'école : usages et enjeux
Ce volume s'inscrit dans la réflexion engagée par les 13e rencontres des chercheurs en didactique des littératures qui se sont déroulées à Gennevilliers en mars 2013 sous le titre École et patrimoines littéraires : quelles tensions, quels...









Nous Vous Suggérons Aussi

Littérature et totalitarisme I
Ecrire pour témoigner

Collection

Diptyque

Sujets

Langues et littératures