L'identité en question

L'identité en question

Entre parcours de vulnérabilités et chemins d'autonomie
Presses universitaires de Namur | Philosophies, Religions & Sociétés n° 4


A l'heure où tant de discours prônent des sociétés dites « inclusives », dans nos vies quotidiennes, la vulnérabilité est encore trop souvent perçue comme le versant négatif de l’autonomie, un moment de l’existence qu’il faut impérativement dépasser pour pouvoir construire l’identité d’un sujet libre et autonome. Et si, à l’inverse, la construction d’une identité forte ne pouvait advenir que grâce à l’articulation entre vulnérabilité, comme condition normale de l’existence, et autonomie ?


Fruit d’un travail collectif, cet ouvrage souhaite prouver, à l’aide de la pensée de philosophes comme Paul Ricoeur, Emmanuel Levinas, Michel Henry, Martha Nussbaum ou encore Platon et Aristote, comment le déni de la vulnérabilité, bien que compréhensible, peut devenir « toxique » lorsqu’il n’est pas démasqué. Cela aussi bien pour l’individu que pour la société. Un livre qui croise de multiples regards, la philosophie, le droit, les sciences de la santé, la politique, pour éclairer la façon dont nos modes de vie et l’organisation de nos sociétés pourraient changer, y compris d’un point de vue pratique, si vulnérabilité et autonomie étaient considérées comme des moments indispensables et complémentaires du développement de l’identité du sujet.

Laura Rizzerio

Licenciée en philosophie à l'Université de Gênes (Italie) et docteure en philosophie de l'UCL, Laura Rizzerio, mariée et mère de trois enfants, est professeure à l’Université de Namur (UNamur) depuis 1995, où elle enseigne l’histoire de la philosophie ancienne, l’histoire de la philosophie médiévale et la philosophie de l’art. Membre de l’Institut de recherche ESPHIN, ses recherches portent sur la tradition du platonisme et de l’aris- totélisme ainsi que sur la reprise contemporaine de l’éthique et de l’esthé- tique anciennes. Dans ce cadre, elle s’intéresse aujourd’hui à la reprise d’Aristote à l’époque contemporaine et aux débats éthiques et politiques en lien avec le care et la vulnérabilité. Depuis les travaux réalisés pour la thèse de doctorat, ses recherches visent aussi à mettre en lumière l’articulation entre la raison et la foi telle qu’elle s’est produite lors de la rencontre entre la tradition philosophique et la pensée chrétienne de l’Antiquité tardive et du Moyen Âge, et à en mesurer les implications pour aujourd’hui. Elle est l’auteure de plusieurs publications, dont Accueillir la vulnérabilité (ERES 2020, en collaboration avec David Doat) ; Le jugement pratique. Autour de la notion de Phronèsis (Vrin, 2008, en collaboration avec Danielle Lories) ; Bible et Philosophie (Lessius, 2007, en collaboration avec P. Gilbert, F. Mies, A. Thomasset) ; De la « phantasia » à l’imagination (Peeters, 2003, en collaboration avec D. Lories) ; Clemente di Alessandria e la « physiologia veramente gnostica » (Peeters, 1996).



Un pape et ses images
Pie XII, entre silences et discours
Laura Rizzerio,Mgr Jean-Pierre Delville, Jean-Dominique Durand, Muriel Guittat-Naudin, André Haquin, Dominique Lambert
Aujourd'hui, le simple fait d’évoquer la figure de Pie XII conduit souvent à déclencher des réactions épidermiques. Ne serait-il pas l’exemple même du conservatisme théologique ? L’ennemi de la recherche et de l’évolution ? Il convient d’affronter ces questions en leur donnant une réponse fondée sur des bases historiques rigoureuses.


Collaborations intellectuelles ou scientifiques :

Quand le transhumanisme interroge
Au-delà de toute controverse, voici un ouvrage de portée philosophique qui apportera au lecteur curieux comme au spécialiste un état des lieux de la question transhumaniste et de ses polémiques, aisé à lire et rigoureux dans son approche. Un livre à plusieurs mains pour un sujet aux multiples facettes.









Nous Vous Suggérons Aussi

De l' "Autre"
Essai de typologie
Françoise Mies

Collection

Philosophies, Religions & Sociétés

Sujets

Philosophie