De la maîtrise du français aux littéracies dans l'enseignement supérieur

De la maîtrise du français aux littéracies dans l'enseignement supérieur

Coordination éditoriale de Marie-Christine Pollet
Contributions de Carole Blondel, Françoise Boch, Laurence Buson, Marielle Crahay, Isabelle Delcambre, Christiane Donahue, Carole Glorieux, Dominique Lahanier-Reuter, Marielle Maréchal, Marie-Christine Pollet, Fanny Rinck, Caroline Scheepers
Presses universitaires de Namur | Diptyque n° 24


Du « perfectionnement en langue française » au « développement de compétences langagières », un long chemin a été parcouru, tant dans l'accompagnement des étudiants que dans la recherche en didactique du français. En effet, la reconnaissance d’une nécessaire contextualisation disciplinaire, de l’intrication entre pratiques scripturales et construction des savoirs, d’un continuum dans les apprentissages en fonction de nouveaux supports et nouveaux besoins permet d’élargir la question de la maîtrise de la langue par les étudiants à des genres discursifs et des caractéristiques d’écriture spécifiques selon les domaines d’études et/ou professionnels. Réunissant des contributions de chercheurs belges, français, américains et d’enseignants de terrain, ce numéro de Diptyque propose de faire le point sur le concept de « littéracie universitaire » et de montrer des pratiques relevant d’approches tantôt pragmatiques tantôt normatives … l’une n’excluant pas forcément l’autre pourvu que l’ancrage contextuel et la réflexion y soient! Spécialisée en analyse des discours universitaires, Marie-Christine Pollet est professeure à l’Université Libre de Bruxelles, où elle dirige le Centre de Méthodologie Universitaire qui organise des cours visant à développer les compétences langagières des étudiants en contexte universitaire.




Nous Vous Suggérons Aussi

Les fables à l'école du XXIe siècle
Quelles perspectives didactiques ?

Collection

Diptyque

Sujets

Pédagogie : Didactique du français