L'École du rire

L'École du rire

Coordination éditoriale de Sylviane Ahr, Corinne François-Denève
Contributions de Sylviane Ahr, Morgane Beaumanoir-Secq, Florence Charles, Corinne François-Denève, Patrick Joole, Sandrine Morsillo, Héla Msellati-Kraiem, Catherine Muller, Françoise Ravez, Diane Watteau
Presses universitaires de Namur | Diptyque n° 27


L'école n’est-elle qu’un lieu d’apprentissage, anxiogène et sérieux? Ou peut-elle faire une place au jeu, au rire, à l’humour? Les liens entre « humour » et « enseignement » sont délicats et paradoxaux: professeurs et élèves oscillent entre l’envie de céder à l’émotion de l’humour, gage de légèreté, de connivence, de souvenirs partagés, et le souci de ne pas s’y abandonner, sous le prétexte que l’humour en classe menacerait le sérieux de la leçon, ou saperait l’autorité du maître. Un élève qui fait de l’humour, c’est un cancre sympathique, ou un insolent perturbateur. Un professeur qui fait de l’humour, c’est un enseignant-clown, ou un ironiste sadique. Ce volume se propose d’explorer les liens entre ces deux concepts antagonistes. En quoi l’apprentissage se voit-il facilité, ou empêché, par l’humour? Quels supports permettent-ils, ou non, le surgissement de l’humour? Et enfin, quelles sont les représentations des professeurs en humoristes ou en « agélastes »?




Nous Vous Suggérons Aussi

Collection

Diptyque

Sujets

Pédagogie : Didactique du français